6 informations techniques à savoir sur le flyer

Flyer / impression / format / conseils

Un flyer peut être utilisé uniquement en format numérique c’est-à-dire uniquement sur Internet. Mais principalement il est créé pour être imprimé est distribué à une clientèle bien ciblée. Mais voilà avant de passer à cette étape il est important de savoir ses 6 informations techniques sur le flyer. Vous êtes prêts ? Ça commence…

1) QUELS SONT LES FORMATS D’UN FLYER ?

Je vais vous donner une petite liste pratique pour connaître les formats les plus utilisés et les plus pratique.

A4 (21×29,7 cm)

A6 (10,5x 14,8 cm) ou A6 double c’est un A5 plié en 2 horizontalement

A5 (14,8×21 mm le plus utilisé) ou A5 double c’est un A4 plié en 2 horizontalement

DL (10 x 21 cm ) format moyen plié en deux ( très utilisé dans la restauration )
DL (10,5×29,7) format plus grand c’est un A4 plié en deux en verticale

DL (11 x 22 cm ) c’est un A4 plié en trois en accordéon.

2) QUEL FORMAT DE FLYER EST LE PLUS EFFICACE ?

Là encore ça dépend de ce que vous voulez faire avec, si vous passez par un graphiste professionnel il pourra vous dire quel flyer est le mieux pour votre action marketing. Une fois de plus faire appel à un graphiste est l’une des meilleures solutions si vous vous posez cette question.

3) QUELLE QUALITÉ DE PAPIER UTILISER ?

Ici la personne qui pourra vous donner la réponse c’est soit le graphiste professionnel avec qui vous faites le flyer. Soit l’imprimeur chez qui vous allez imprimer votre flyer. Soit en lisant ce qui suit :

– les flyers 135gs (grammage) avec papier couché brillant : C’est le plus utilisé et le moins cher pour une qualité super ! Honnêtement si vous n’êtes pas dans un domaine de luxe ce type de grammage et de papier est largement suffisant. Ça donnera un effet de papier glacé comme sur une photo et il permettra d’avoir un meilleur rendu sur les couleurs de votre flyer.

-Les flyers 170g 250g : Ceux-là c’est de la haute gamme, le papier est plus lourd et donc plus coûteux mais la qualité est vraiment là.

– Le flyer 90 g: Idéal pour des grandes distributions c’est-à-dire au moins 5000 impressions. Le papier est beaucoup plus léger et donc moins coûteux que les autres.

-Les flyers sur papier 115 g recyclés : Papier très vite identifiable et recyclé idéal si vous êtes dans une démarche écologique.

– Le papier couché mat : Puis vous avez le papier couché mat, avec celui les couleurs du papier mat sont moins nuancées que sur le papier brillant et donne un effet plus sobre. Attention pour ceux qui compte écrire sur le flyer ou utiliser un tampon d’entreprise il est préférable de choisir un papier mat sans pelliculage, c’est parfait pour ce genre d’utilisation.

-Le papier satiné ou demi-mat : C’est un entre-deux, ce papier est doux au toucher et il donne un aspect sobre à votre flyer. Le papier satiné peut pallier certains reflets parasites du papier brillant. Le papier demi-mat possède les mêmes propriétés colorimétriques de noir profond que le brillant mais sans les reflets.

4) COMBIEN DE FLYER JE DOIS IMPRIMER ?

Cela dépend de votre budget et de l’objectif que vous avez pour ce flyer. Ce qu’il faut savoir c’est que quand vous allez imprimer des flyers, plus la quantité est grande plus le prix sera arrangeant. Mais vous ne devez pas oublier l’objectif premier de votre flyer, pourquoi vous en voulez un ? C’est en répondant à cette question que vous pourrez définir la quantité à imprimer. En moyen les gens impriment entre 500 et 1000 flyers pour une courte campagne publicitaire.

5) EST-CE QUE JE PEUX UTILISER LE MÊME DESIGN DE FLYER POUR DE L’IMPRESSION ET POUR DU NUMÉRIQUE ?

Oui vous pouvez, mais vous risquez de tomber sur 2 petits problèmes :

-la dimension du flyer : un flyer destiné à être imprimé n’a pas forcément les mêmes dimensions que demande votre régis publicitaire sur internet. Prenons par exemple Facebook. Pour qu’une pub puisse être diffusée sur Facebook celle-ci doit respecter la dimension imposée. Dans le cas où la dimension n’est pas bonne, votre pub ne sera pas diffusée.

-RVB et CMJN : le deuxième problème est qu’un flyer destiné à être imprimé devra être enregistré avec le mode CMJN. Je ne vais pas vous dire en détail à quoi ça correspond mais pour aller à l’essentiel lorsqu’on souhaite imprimer un design fait avec un logiciel de retouche, tous les documents doivent être enregistrés avec le mode CMJN. En faisant cela votre rendu sera d’une meilleure qualité et il y aura moins de risques qu’après l’impression les couleurs vues sur votre écran de votre Pc soient différent de celle sur le papier.

Aussi lorsque vous créez un flyer destiné à être diffusé sur internet celui-ci sera enregistré en RVB. Ce mode est fait pour les écrans donc parfait pour le web. Le rendu des couleurs est plus fort, plus brillant que si vous l’imprimez.

Du coup si vous utilisez un mode pas adapté à l’utilisation du flyer celui-ci ne sera pas au meilleur de sa couleur. Fait donc attention dès le début de la conception du flyer il faut indiquer au graphiste si le flyer sera imprimé ou utilisé sur le web.

6) J’AI LE DROIT D'UTILISER DES IMAGES QUI NE M’APPARTIENNENT PAS SUR UN FLYER ?

Houla ! Là on parle propriété intellectuelle il faut faire attention ! Si vous utilisez des visuels pris sur un blog, un site de photographe ou autre et qu’il n’est pas stipulé que les images sont libres de droits. Cela s’appelle du vol, oui messieurs et mesdames, et le propriétaire de ces visuels à tous les droits de réclamer un arrêt de diffusion ainsi que la distribution du flyer et une de compensation financière. Vous aurez aussi en cadeau une amende allant jusqu’à 300 000 €. Un conseil, prenez le temps de demander au responsable du site si vous pouvez utiliser ses visuels. Ou sinon dirigez-vous vers des sites avec des visuels libres de droits, j’en connais un pas mal il s’appelle unsplash.com.

QUELQUES MOTS POUR FINIR…

Dans cet article il n’y pas la réponse à toutes les questions que l’on peut se poser lorsqu’on souhaite créer un flyer. Mais les informations ci-dessus sont très important pour que votre flyer sort correctement de l’imprimeur ou site d’impression. Je reste disponibles pour échanger avec vous sur ce sujet si vous avez d’autre question en tête.  

Partager cet article

Milove Clairin / Graphiste & webdesigner freelance
Ma mission, est de vous partager tout ce que je sais sur la création de site web et le branding. Dans le but de vous aider à passer d’un “petit business” à un “grand business”. Ensemble, soyons des audacieux créatifs ! 

Quelques articles de blog qui pourraient vous plaire